Eduquer d'abord le maître

maitresympawebchien.gif

L'éducation du chien passe obligatoirement et d'abord par l'éducation du maître. Les règles sociales du chien sont différentes de celles des humains. Le chien ne peut comprendre celles des humains. Le maître doit donc connaître les règles sociales des chiens, les respecter et les utiliser pour le bonheur de son compagnon et pour que son comportement soit en accord avec les règles de vie parmi les humains.

Si on aime son chien, on en est le chef et on exerce l'autorité qui en découle. Pour être heureux, le chien a besoin de savoir où est sa place dans le groupe. L'autorité que son maître exerce gentiment mais fermement le rassure en le lui indiquant. On a alors un compagnon calme, heureux, sachant où est sa place et donc bien intégré, dans la famille mais aussi avec les étrangers. Et il rend son bonheur au centuple car le chien est un animal capable d'amour et de reconnaissance et qui, contrairement à l'humain, ne trahit jamais.

L'aboiement est le langage du chien. Un humain n'est pas forcément dangereux lorsqu'il parle ni même lorsqu'il crie. Il est naturel qu'un chien aboie pour dire quelque chose (sa joie, sa peine, sa peur, son angoisse), pour alerter (il a entendu un bruit qui lui semble suspect ou il annonce l'arrivée de quelqu'un), pour prévenir un intrus qu'il est repéré (il a été constaté que les quartiers où il y a des chiens sont moins fréquentés par les cambrioleurs qui préfèrent la discrétion), .... Mais il ne faut pas tolérer des aboiements interminables ou sans raison valable. Il faut en chercher la cause et trouver le remède.

Le chien fait partie intégrante de la vie des humains et ce à plusieurs titres : compagnon (de solitude ou non), santé et dynamisme (promenade), ouverture aux autres, services (mal voyants, alerte, garde), sauvetage (mer, avalanches, recherche de personnes disparues), ... On ne peut donc l'ignorer et vivre comme s'il n'existait pas. L'éducation des enfants aux règles sociales canines, même s'il n'y a pas de chien dans la famille, est donc souhaitable. Il faut leur apprendre comment se comporter avec un chien. Cela pourrait être fait dans les premières années de l'école primaire.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×