Adopter un chien

Règles de base

Ca y est, vous avez fait votre choix, votre compagnon canin est à la maison.

Pour que cette amitié naissante ne se transforme ni en cauchemar ni en relation de force, voici quelques conseils pour vous aider à bien intégrer votre chien dans sa nouvelle famille.

Tout d'abord, n'oubliez pas que votre chien vient d'un refuge, et qu'il a donc une histoire....Elle peut être simple ou compliquée, longue ou courte, heureuse ou malheureuse, connue ou inconnue, mais elle influence en partie le comportement de votre nouvel ami.

Un chien ayant vécu plusieurs années en refuge peut avoir perdu ses repères (propreté, éducation, vie avec des enfants) et demande un tout petit peu plus de temps qu'un chien qui n'a pas connu la vie en chenil.

Mais plusieurs adoptions  montrent que ces chiens ont un pouvoir d'adaptation incroyable, et qu'il ne faut pas prendre peur en sachant que le chien qui vous fait craquer a 2 ans de refuge "dans les pattes".

Certains chiens ont été battus ou "oubliés" au fond d'un jardin sans jamais voir personne, ceux-là demandent patience et douceur pour devenir votre meilleur ami.

Chaque chien demande un temps d'adaptation, plus ou moins long, alors ne baissez pas les bras si c'est plus long que ce que vous croyiez (même si la plupart du temps les chiens s'habituent à une vitesse phénoménale!).

Pour une vie en toute harmonie, et particulièrement pour un chien vivant en famille, il est important d'établir des règles afin que chacun trouve sa place.

Un chien a besoin de stabilité, de règles fixes et de rituels quotidiens.

Réfléchissez soigneusement aux interdits que vous voulez lui imposer, aux moyens que vous mettrez en œuvre pour y parvenir et n'en changez pas tous les jours.

La faculté d'adaptation du chien a ses limites. Soyez cohérent et constant.
-c'est vous qui avez l'initiative des câlins, des balades, des repas.

C'est vous qui décidez, ne le laissez pas à chaque fois vous "demander" de sortir ou de se faire caresser: repoussez-le, attendez quelques minutes et rappelez-le. Ca peut paraître idiot et une perte de temps, mais c'est important, surtout au début, pour que le chien accepte certaines frustrations.


- votre chien mange  horaires réguliers.et toujours quand vous vous l'avez décidé

Si vous lui donnez à table, même rarement, votre chien quémandera à chaque repas, y compris à vos invités et même ceux que n'apprécient pas les museaux baveux.

Il est plus simple de le faire aller à sa place quand vous êtes à table, et il acceptera volontiers de le faire si vous le lui demander à CHAQUE repas.

Ne partagez jamais votre repas avec lui si vous ne voulez pas l'inciter à quémander!


-Si vous autorisez à votre nouveau compagnon l'accès au canapé, veillez à ce qu'à n'importe quel moment, il en descende sur ordre.

Pour cela, récompensez-le au début à chaque occasion. le mieux étant d'éviter tout simplement l'accés au canapé.penssez qu'un enfant peut venir y prendre place et votre chien aussi gentil soit il pourra refuser que cet enfant prenne "sa" place.


-installez son panier dans un coin tranquille où il ne sera pas constamment dérangé. Et veillez à ce que les enfants lui fichent la paix lorsqu'il s'y repose.

-récompenser : pour inculquer les règles à votre chien, vous devez le récompenser lorsqu'il s'y tient.

Pour cela, utilisez la récompense alimentaire, les caresses et un ton agréable.

La récompense doit avoir lieu au moment-même où le chien a obéit

 
Punir : on est parfois obligé de punir. Evitez le contact physique, il est réservé à la récompense.

mais une voix seche sans crier suffit parfois a faire obéir votre chien.

un coup de fouet par terre a coté du chien, taper un coup sec sur la table, punir un chien ne veux pas dire le battre.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site